Refermer le menu

"RA, RV, animation, transmedia... : nous accompagnons nos adhérents pour anticiper l’émergence de ces technologies"

infos pratiques
"RA, RV, animation, transmedia... : nous accompagnons nos adhérents pour anticiper l’émergence de ces technologies"

Officialisé en novembre 2014, Digital Aquitaine est un pôle fédérateur, une association dont les missions rejoignent celles d’un pôle de compétitivité. Il a été créé par et pour les entreprises de l’ex-Région Aquitaine, afin d’accroître les forces et le développement des entreprises régionales, liées par le biais de leurs activités au numérique. Jacques Peyrondet, Président de Digital Aquitaine, précise comment le pôle aide ses adhérents à décrypter les nouvelles technologies, au coeur de La Grande Jonction 2017 le 8 mars au Palais des Congrès de Bordeaux.


Pouvez-vous présenter Digital Aquitaine? 
Ses adhérents sont des grands groupes, des start-up, des écoles, des laboratoires, des collectivités, des utilisateurs, des investisseurs… Depuis sa création le pôle compte près de 250 membres actifs, majoritairement des PME. Le pôle agit en faveur de l’expansion de la filière par l’animation de domaines d’excellence. A son origine trois « DomEx » ont été identifiés, rattachés à la santé (Cluster Tic Santé), la mobilité (Cluster Topos), et le e-commerce (Club Commerce Connecté). Un nouveau a vu le jour récemment, la Communauté de Simulation Numérique Interactive et Expérience Virtuelle : Smart4D. La mission principale du pôle et de ses acteurs s’articule autour de 2 axes : 

  • Faire émerger les projets collaboratifs d’envergure ; 
  • Accompagner la croissance de toutes les entreprises numériques régionales et de ses « DomEx ». 



Quels sont les enjeux des thèmes de cette édition de la Grande Jonction dans le cadre de votre activité ? 
Digital Aquitaine a rapidement identifié plusieurs « leviers d’excellence » qui résultent d’une part, d’un nombre critique d’acteurs présents, de leur capacité à travailler ensemble, de l’existence de leaders, de l’organisation d’une chaîne de valeur, et d’autre part, d’une vision collective et concertée des enjeux à atteindre et des paris de compétitivité à relever. Aujourd’hui, Digital Aquitaine compte 5 leviers d’excellence (technologies au sens large) : 

  • Big Data et représentation des données 
  • Confiance numérique 
  • Logiciels libres 
  • Hardware et intégration de devices 
  • Design d’usage 
 

Nous accompagnons nos adhérents pour décrypter, comprendre, anticiper l’émergence de ces technologies. Pour cela, Digital Aquitaine propose des cycles de rencontres thématisés et d’actions d’émergence, permettant aux entreprises membres de détecter les opportunités et risques pour leur activité. En 2017, nous prévoyons des conférences sur les thématiques des objets connectés, co-organisées avec Aerospace Valley (Pôle de compétitivité Aéronautique et spatiale) et du data, co-organisées avec le CATIE (Centre Aquitain des Technologies de l’Information et Electroniques). Ces actions sont toujours menées avec la mise en lumière et le témoignage d’entreprises membres. 


Quels sont les projets et entreprises que vous menez ou accompagnez dans ces domaines ? 
L’une des principales missions de Digital Aquitaine est d’accompagner la croissance de ses adhérents, en favorisant l’émergence de projets collaboratifs, dans un objectif d’aller plus vite, plus loin, plus facilement. La labellisation de Digital Aquitaine est une force pour la structuration et le financement des projets de nos membres. A titre d’exemple, le projet MaEVA (solution de support et d’expertise à distance) porté par CGI France en partenariat avec Tamaplace et Tac est au cœur des thématiques de la Grande Jonction 2017. D’autres pourraient bénéficier des technologies immersives, de réalité augmentée ou virtuelle, comme par exemple : 

  • eTsu En Voiture (service d’accompagnement favorisant la mobilité) projet porté par PTK Développement en partenariat avec INDIGO, 
  • Ecobox (relevés automatiques et modélisation 3D de bâtiments, visites interactives et augmentées), 
  • Pignada (outil d’aide à la décision pour l’hôtellerie de plein air) projet porté par ERSYA en partenariat avec ACA-O, Camping Club Arcachon et Village du Lac de Bordeaux, 
  • CHAUC (modes de communication interactifs entre bailleurs et locataires permettant l’efficience énergétique) projet porté par Gironde Habitat, en partenariat avec My Olympe et Yumaneed. 


Enfin, le projet TestLab, porté par Athome Solution en partenariat avec Dotsafe, a développé une offre méthodologique de test qui pourrait intéresser les acteurs des thématiques de la Grande Jonction 2017. 


Je m'inscris à La Grande Jonction 2017

AddThis Sharing

Hide
Show