Refermer le menu

Cité du Vin : dans les coulisses numériques de l'exposition permanente

infos pratiques
Cité du Vin : dans les coulisses numériques de l'exposition permanente

La #SDBX6 sera l’occasion de s’intéresser aux nouvelles interfaces et expériences utilisateurs apportées par le numérique. Un nouveau genre d’expérience immersive est déjà déployé dans le cadre de La Cité du Vin à Bordeaux depuis le mois de juin dernier.

Cette nouvelle expérience, c’est celle qui nous accompagne tout au long du parcours permanent de la Cité. Ce dernier propose une expérience immersive qui s’appuie largement sur des outils digitaux innovants. Au cours de la visite, 18 modules sont à découvrir à travers près de 160 dispositifs numériques et audiovisuels : spectacles audiovisuels projetés sur écrans géants, vidéos sur de multiples écrans LCD, applications multimédia avec détection de mouvement, théâtres optiques (hologrammes), vidéos mappées sur des décors en relief, etc.

Le visiteur est par ailleurs guidé par un « compagnon de voyage », sorte d’audioguide proche d’un smartphone, qui constitue l’élément indispensable et incontournable de la visite du parcours permanent. Il s’adapte à la langue parlée par l’utilisateur (8 sont disponibles au choix) et permet de déclencher certaines interactions avec des éléments exposés : démarrage d’une vidéo, allumage de la lumière, etc.

Ce projet a été abordé avec un regard nouveau, centré avant tout sur l’expérience utilisateur, comme le souligne Ronan Bellec, Chef du Service numérique de communication et multimédia de la Direction Générale du Numérique et des Systèmes d’Information de Bordeaux Métropole, qui a accompagné le projet : « Habituellement le numérique ne fait qu’accompagner une muséographie alors qu’à la cité du vin le numérique est au centre de la muséographie. » Ce n’est qu’une fois le type d’expérience recherchée défini que les outils techniques ont pu être développés, obligeant à faire face à un certain nombre de défis techniques. « Tout au long du parcours, le déclenchement des audiovisuels est assuré par le compagnon de voyage selon un procédé optique basé sur des détecteurs infrarouges. Le nombre de compagnons de voyage potentiellement en service simultanéments a nécessité le développement de passerelles spécifiques qui font appel notamment à des technologies de bus CAN, habituellement utilisées dans l’industrie automobile. »

Neuf mois après la mise en service de ces équipements, les retours des visiteurs sont globalement très positifs, notamment concernant la simplicité d’utilisation du dispositif, et ce quelle que soit la tranche d’âge concernée.

Cette approche du numérique non plus seulement considéré comme un appui technique mais plutôt comme un vecteur de nouvelles expériences sera le souvent employée dans les prochains grands projets métropolitains.

Image : La Cité du Vin©, tirée de la vidéo La Cite du Vin, un monde de cultures

Aller plus loin

AddThis Sharing

Hide
Show