Refermer le menu

Bordeaux dans la lignée des Startups Nations

infos pratiques
Bordeaux dans la lignée des Startups Nations
Le modèle des accélérateurs d’entreprises a fait ses preuves dans les « Startups Nations » et inspire désormais, en Inde avec le T-Hub tout comme à Bordeaux, de nouvelles structures d’accompagnement et de financement des startups. Un retour d’expériences par des experts internationaux est proposé dans le cadre de la Grande Jonction.
La recette a fait ses preuves dans le monde de l’économie numérique : mettre en réseau autour de startups prometteuses et en un lieu unique, un capital humain (des mentors, des étudiants et chercheurs), du savoir (conférences et sessions de networking), des capitaux financiers (investisseurs publics et privés) et une large gamme de moyens matériels (des espaces de travail et de réunion).
L’objectif de ces écosystèmes d’innovation : faire croître et propulser sur le marché mondial, en un temps record, les futures « success stories » de la Toile grâce à des programmes d’accompagnement personnalisés, baptisés « accélérateurs ».
 
Le modèle s’inspire du mythe des « Startups Nations », terme issu d’un livre consacré au miracle économique israëlien publié en 2009. A l’instar du T-Hub récemment créé au sein du campus IIIT-H d’Hyderabad, en Inde (qui sera présenté au cours de la Grande Jonction) Bordeaux a vu jaillir ces deux dernières années des projets d’accélérateurs. Ces structures, portées par des entrepreneurs, consolident le potentiel de la filière numérique locale et sont au cœur de la stratégie du programme national French Tech. Outre le label délivré à la capitale girondine, il vise à soutenir financièrement des accélérateurs d’entreprises via le Fonds French Tech Accélération.
 
« On peut créer une startup partout à travers le monde. Toutefois Bordeaux, avec son cadre de vie agréable, la qualité de ses universités et des talents qu’elles forment, ses filières économiques fortes comme le commerce connecté, l’aéronautique ou l’eSanté, présente tous les atouts pour se démarquer dans un univers économique ultra-concurrentiel » relève Jérôme Le Feuvre, animateur de la table ronde « Accélération et expérience partagée des startups nations » programmée à la Grande Jonction.
 
T-Hub est le plus grand accélérateur de startups d’Inde. Il a été lancé fin 2015 dans le cadre d’un partenariat entre acteurs privés, publics (le gouvernement de Telangana), organismes de recherche et écoles d’enseignement supérieur. 150 startups y ont été accueillies dès l’ouverture pour une durée moyenne de 6 mois. Elles y développent leur stratégie en bénéficiant de l’appui de grandes entreprises comme Microsoft ou Nasscom. 
 
« C’est un véritable « lieu terreau » où l’échange se crée. C’est très fort car cela fonctionne : les startups s’y développent pour viser des marchés à l’international. La dimension humaine y est essentielle mais la clé de voûte, c’est le financement. Pour se développer, une entreprise doit lever des fonds », souligne Jérôme Le Feuvre. « Les accélérateurs, avec leur capacité à attirer les investisseurs, jouent là un rôle essentiel : ils préparent les startups à consolider leur produit ou service, leur équipe et à instaurer un climat de confiance ».
 

# Accélération et expérience partagée des startups nations
Table ronde à 11h45 dans le cadre de La Grande Jonction vendredi 8 avril 2016 au H14, pour partager des modèles de réussite avec des experts internationaux :


Jay KRISHNAN, CEO du T-HUB de Hyderabad, Inde
Revita HENDLER, Mentor & Startups Founder, TechForGoodRally accelerator, Tel Aviv, Israël
Modérateur : Jérôme LE FEUVRE, French Tech Bordeaux.

Inscriptions et programme complet

AddThis Sharing

Hide
Show