Refermer le menu

Pawel Visor, Brainify : "Quand un client rentre dans mon magasin, je ne regarde pas la couleur et la marque de ses chaussures, mais plutôt les émotions et le comportement qu'il manifeste vis à vis des produits"

infos pratiques
Pawel Visor, Brainify : "Quand un client rentre dans mon magasin, je ne regarde pas la couleur et la marque de ses chaussures, mais plutôt les émotions et le comportement qu'il manifeste vis à vis des produits"
Créateur d’outils analytiques proposant une vision disruptive, les solutions Brainify permettent aux e-commerçants d'analyser les cycles de ventes en ligne et de prendre les bonnes décisions pour leur site e-commerce. Ils peuvent désormais revenir aux fondamentaux de leur profession : s’intéresser aux besoins de leurs clients pour mieux les servir. Grâce à des données détaillées relatives aux comportements de leurs visiteurs, les e-commerçants peuvent ainsi actionner facilement des leviers pour améliorer leur chiffre d’affaires par une analyse précise du comportement.
 
L'UX est donc au coeur du projet Brainify çar notre objectif est de développer l'empathie des sites qui utilisent notre solution auprès de leurs visiteurs.


 
Comment définiriez-vous l’expérience utilisateur (UX ou User eXperience) ?
La définition de la norme ISO 9241-210 est à mon sens la plus parlante car elle correspond à 100% à ce que nous faisons : "L'UX correspond aux réponses et aux perceptions d’une personne qui résultent de l’usage ou de l’anticipation de l’usage d’un produit, d’un service ou d’un système".
Cette définition replace dans son contexte le rapport entre l'expérience et l'homme à travers des états émotionnels. Nos outils de performance, basés sur le comportement et appuyés par la recherche en sciences cognitives au sein de l'INP, répondent en fonction des signaux faibles des visiteurs par rapport à une expérience spécifique.

 
Pourquoi est-ce important de créer de l’empathie pour un site de e-commerce ?
En France, 185 000 sites e-commerces sont comptabilisés en 2015. 30% d'entre eux disparaîtront en 2016 si le taux de conversion des visites sur le site n’est pas au minimum de 2,5%. Il est à noter que le coût de génération de trafic devient de plus en plus cher et peut atteindre 25% du chiffre d’affaires.
Développer l'empathie d'un site, c'est améliorer l'expérience du visiteur que j'acquiers au prix fort, pour qu'il trouve les bons produits, l'ensemble des informations qu'il recherche et finalement le convertir en client.

 
Dans quelle mesure utilisez-vous l’Intelligence artificielle (IA) et le Machine Learning ?
Nous utilisons L’IA et le Machine learning à plusieurs niveaux. Tout notre programme de recherche vise à reconnaitre des comportements et des attitudes sur un site e-commerce et cela est rendu possible grâce à l’intelligence artificielle. Nos algorithmes vont aussi apprendre la meilleure réaction face à une situation donnée. La tendance actuelle du big data, qui est de collecter massivement des données, pour trouver des corrélations avec le machine learning, n’était pas adaptée à la cible de nos clients à savoir les petits et les moyens e-commerçants. La collaboration avec l’école de cognitique nous fait envisager de nouveaux paradigmes, basés sur le comportement de l’utilisateur. Si nous devions faire un parallèle avec le monde physique, quand un client rentre dans mon magasin, je ne regarde pas la couleur et la marque de ses chaussures, qui statiquement le classent dans un segment consommateur particulier, mais plutôt les émotions et le comportement qu'il manifeste vis-à-vis des produits de mon magasin.

# Expérience Utilisateur
Pawel VISOR (Brainify) présentera un business case avec Frédéric DEJEANTY de (France Fleurs) dans le cadre de La Grande Jonction vendredi 8 avril 2016 à 15h au H14.

Inscriptions et programme complet

AddThis Sharing

Hide
Show