Refermer le menu

“Microsoft s’engage auprès de 3000 startups”

infos pratiques
“Microsoft s’engage auprès de 3000 startups”
En préambule de son intervention lors de la Grande Jonction, le Grand Témoin de l’événement décrit comment Microsoft met en oeuvre un “écosystème technique et commercial“ autour des startups et des éditeurs numériques.

Entretien avec Nicolas GAUME, membre du Comité de Direction et Directeur de la division Developer Experience de Microsoft France.

Quels messages souhaitez-vous délivrer aux entrepreneurs bordelais à l’occasion de la Grande Jonction ?
Je leur parlerai d’abord de ma relation à Microsoft qui date de l’époque où j’ai créé Kalisto à Bordeaux. Nous avions fait le choix de Windows et créé un des tous premiers jeux qui fonctionnait sous le système d’exploitation Windows 95, Al Unser Junior Racing. Promu par Microsoft, le jeu s’est très bien vendu : plus d'un million d'exemplaires ! Nous avons apporté à Microsoft notre créativité et Microsoft nous a apporté sa puissance commerciale.

Aujourd’hui, je suis de l’autre côté du miroir pour donner à d’autres sociétés l’opportunité que Kalisto a eu en son temps. Ma mission est de nouer des liens avec les créatifs du numérique afin de développer un écosystème technique et commercial autour de Microsoft. Cela passe par des meetups, des salons, des réunions d’informations et du soutien à l’ingénierie. L’entreprise se réinvente depuis 10 ans : après avoir été distante et monopolistique, elle fait évoluer son modèle en relation avec les développeurs et les éditeurs. C’est pour moi une mission exaltante !

Qu’ont à gagner les entreprises du numérique à travers ces partenariats avec Microsoft ?
Pour les startups et éditeurs de logiciels, l’intérêt est d’avoir accès gratuitement à nos solutions technologiques et à notre plateforme de cloud computing Azure. Cela leur permet de réaliser des économies de plusieurs milliers à dizaine de milliers d’euros, ce qui n’est pas négligeable lorqu’on créé sa startup ! Mais ce programme, baptisé BizSpark, c’est aussi des informations partagées et l’accès à des programmes de co-marketing et de co-selling. Les startups bénéficient ainsi de notre puissance de frappe commerciale. Pour Microsoft, l’intérêt est d’enrichir son offre produits. Nous sommes actuellement engagés auprès de 3000 startups à travers la France.

A Bordeaux, il y a de très belles entreprises du web avec lesquelles nous collaborons. Nous sommes par exemple aux côtés de Cdiscount et du studio indépendant de jeu vidéo Asobo. Il a pu développer en avant-première sur notre casque de réalité augmentée HoloLens et vient de dévoiler deux nouveaux jeux disponibles sur le Windows Store. Le partenariat entre nos deux entreprises est très ancien.

Microsoft est partenaire de l’incubateur Bordeaux Technowest et dispose par ailleurs de son propre programme d’accélération de startups.
Nous disposons en effet d’un accélérateur dans le Sentier, à Paris, comme dans d’autres grandes villes du monde. Mais il est important pour nous d’être présents également dans les structures les plus dynamiques en région qui accompagnent des startups de qualité. Il faut souligner le fort ancrage de Microsoft en France, qui est ancien et unique dans le monde. La France constitue une de ses toutes premières implantations opérationnelles hors des Etats Unis. Et aujourd’hui le siège de l’équipe de direction de l’Europe de l’Ouest et du Monde, hors Amérique du Nord.

# LE GRAND TEMOIN
Nicolas GAUME, Directeur de la division Developer Experience de Microsoft France, interviendra vendredi 8 avril 2016, à 14 h, au Hangar 14 dans le cadre de La Grande Jonction.

Inscriptions et programme complet

AddThis Sharing

Hide
Show